Mighty Maya

elephantstatues.jpgJe voudrais revenir sur cette histoire de folie statuesque de Mayawati (pour les nouveaux lecteurs tombés dans mon blog aujourd’hui seulement, le chef du gouvernement de l’Etat de l’Uttar Pradesh en Inde, leader charismatique, femme, intouchable, et richissime à ce qu’on dit).

Hier soir, j’étais dans le lit, avec l’Homme. Les enfants étaient – enfin – tous couchés. Les stores baissés (mauves à rayures bleues) nous protégeaient des regards extérieurs. L’air conditionné ronronnait, gouttant doucement sur la serviette que je positionne toujours judicieusement à cet effet dans l’espoir de protéger le bois non identifié de ma commode chinoise.

L’Homme était nu sur le lit. Moi, encore habillée. Allongée sur le dos, je lui lisais à haute voix la description du dernier chantier de Maya. Soudainement, j’ai réalisé à quel point c’était follement dingue. « Tu te rends compte, dis, si Sarkozy se faisait ériger des statues grandeur nature (enfin, des plus grandes, mêmes) à travers toute la France ? » Il y en a qui me diront qu’il y a bien le traditionnel portrait du président qui penche à droite, ou à gauche, c’est selon, dans les ministères et les administrations. Mais là, on atteint une autre dimension, il me semble.

Du coup, en bonne blogueuse, j’ai googlé. Quand on commence à entrer Mayawati dans le champ des recherches, Google, très serviable, propose spontanément « Mayawati statue » et il y a 20500 réponses tout de même.

mayawati2.jpgmayawati1.jpgmayawati4.jpglargemayawatiingroupapr1409.jpg

Je n’ai pas eu le courage de toutes les compter, mais elle en a fait sculpter et ériger au moins 10. Avec quelques anecdotes croustillantes: le 2 juin 2008, 45 jours après avoir inauguré sa propre statue, elle l’a fait enlever et remplacer: motif: à la réflexion, elle la trouve trop petite (et notamment plus petite que celle de son mentor, et fondateur du BSP, Kansh Ram). Interrogée sur cette folie statuesque, Mayawati répond qu’elle ne croit pas qu’il soit nécessaire d’attendre le décès des figures iconiques pour les faire passer à la postérité.

Je ne sais pas s’ils passaient en direction de la postérité. 2 fois en 2 jours, alors que, coincée dans les embouteillages, mais bien au frais, je regardais distraitement l’activité au dehors, je me suis trouvée à la hauteur, une fois juste à ma gauche, l’autre fois, juste derrière, de convois funéraires. Le défunt, tout de blanc vêtu, un collier de fleur autour du cou, était allongé sur une charrette à bras, entouré d’une assistance très clairsemée. Un parent, (ami ?) tenait une ombrelle au dessus du corps, le protégeant partiellement des rayons du soleil. C’était ces mêmes charrettes que l’on voit souvent se faufiler au milieu de la circulation, chargée de sacs de plâtres, de ferrailles, de pierres ou de bouteilles. Cette fois-ci, elles emmenaient un corps, dans la même indifférence et agitation générale.

Mots-clefs :

Auteur :Helene Lecuyer

Blogueuse schizophrène qui partage son temps entre l'Asie dans tous ses points cardinaux et les côtes françaises de la Manche, j'habite depuis 7 ans un appartement à Bombay avec 4 hommes dedans, beaucoup de corneilles sur le balcon - parfois un milan majestueux - et des trains en contrebas. Reine du CV "non linéaire", après Sciences-Po Paris, j'ai semé les expériences professionnelles et les enfants à Singapour, en Corée et maintenant en Inde. A Bombay, je blogue, je m'investis dans la vie associative, je "pige" (pour TerraFemina, InaGlobal, ElephantJournal ...) J'aime Bombay la tragi-comique, dans sa grandeur et sa laideur, attachante et révoltante, toujours étonnante et intrigante. Ce blog, c'est pour partager avec toi, lecteur que j'espère fidèle ou du moins régulier, "mon" Bombay, parce que les émotions qui naissent ici sont trop démesurées pour rester contenues à l'intérieur d'un seul corps.

10 Réponses à “Mighty Maya”

  1. Marion
    19 mai 2009 à 12:19 #

    Moi aussi je veux une statue à mon effigie!
    Comme tu le soulignes, j’imagine mal de me retrouver face à une statue (géante) de Nicolas Sarkozy…Je trouverais ça de mauvais goût mais la justification de la dame n’est pas mal!

  2. Eve.G
    19 mai 2009 à 12:26 #

    C’est quand même vraiment spécial le coup de la statue.. ça semble appartenir à un siècle lointain mais en fait non… Mais c’est justement encore une facette de cette culture que tu nous fait découvrir.
    Je suis très impressionnée par les statues d’éléphants, c’est magnifique.

    PS : J’ai oublié de te dire hier que j’ai beaucoup aimé ton jeu de mots « Le retour du j’ai dit »

  3. Bulles d'infos
    19 mai 2009 à 12:27 #

    Belle ironie que ces statuts érigées au nom des vivants alors que certains morts partent dans l’indifférence…
    On ne m’ôtera pas de l’idée qu’une statut de son vivant, c’est légèrement mégalo…

  4. 19 mai 2009 à 13:20 #

    L’Homme m’a dit: ça a un côté Kim Jong Il non ? Ceci étant, la réussite de la dame, dalit, parvenue à la tête de l’état de l’UP (où ils ne représenteraient que 20% de la population), ça représente un signe fort d’espoir pour tous les dalits indiens. D’où peut-être cette manie des statues, mettre une intouchable en statue partout, alors qu’ils ont été – sont encore – si oppressés!

  5. 19 mai 2009 à 13:27 #

    @Eve: c’est vrai elles sont belles ces statues… mais comme disait mon journal il y a 2 jours à côté de la photo du chantier: « est-ce un hopital ? Est ce une école ? ». Il ne faut pas tout sacrifier au tout économique et à l’efficacité, c’est sûr, et moi je suis contente que Mitterrand nous ait laissé une pyramide, mais quand on voit les investissements nécessaires en Inde, on peut se demander si c’est la meilleure manière d’employer les sous de l’Etat pour améliorer la situation des populations … En tout cas, ça choque pas mal d’Indiens!

  6. isabelle
    19 mai 2009 à 14:13 #

    Quel bon moment passé en ta compagnie … Qu’est-ce que tu écris bien… Bien évidemment, je ne connaissais pas Mayawati.. C’est vrai que la disposition à ériger des statues de soi même est typique du despote que (Dieu nous en préserve) nous n’avons plus depuis pas mal d’années en France. Dommage pour Sarko, si on le lâchait, il en ferait faire peut-être , vu sa tendance à l’égo sur dimensionné.
    Toujours est-il, c’est vrai que c’est choquant dans ce pays où il y a tant de pauvreté. Mais les éléphants sont top.
    Ta description du convoi funéraire aurait laissé pensif un Hugo ou un Zola.

  7. Mai-lan (les bobo dessins)
    19 mai 2009 à 14:47 #

    Oh la la je sens que je vais en apprendre des choses en lisant ce blog ! ça va pas me faire de mal;) à très bientôt !

  8. M1
    20 mai 2009 à 11:08 #

    Le kitsch et le culte de la personnalité a ce niveau là ça devient de l’Art ! Un jour on aura droit à une retrospective Mayawati au MOMA.
    Rassure l’Homme, même si Sarko pique une crise d’ego surdimensionné, ça sera sous forme de nains de jardins !

  9. francesco
    20 mai 2009 à 12:56 #

    …combien de merveilles on apprend chez toi….. merci…

  10. Bulles d'infos
    22 mai 2009 à 16:22 #

    J’adore le commentaire de M1, je me marre !

Laisser un commentaire

cyrilleauquebec |
Chemin Rêvant |
It'll all get better in time |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Voyage aux Etats Unis
| Un an au Japon: Une Science...
| Ma vie dans 30 kg