La vie magique et merveilleuse de Sathya Sai Baba

saibaba.jpg

Assez rapidement, à mon arrivée en Inde, je remarquais l’omniprésence d’un bonhomme tout d’orange vêtu, avec une coupe afro étonnante. Il était sur toutes les affiches, il se balançait aux rétroviseurs des taxis, il passait même à la télé, o il parlait pendant des heures en agitant la main et dodelinant de la tête. Je pensais qu’il s’agissait d’un simple gourou. Mais point du tout, il s’agissait en fait d’un dieu.

Hélas, hélas, Sathya Sai alias Sai Baba est décédé ce dimanche, plongeant ses dizaines de millions de fidèles dans l’incrédulité et le désespoir. Certains attendent qu’il ressuscite au 3ème jour, d’autres pensent qu’il est tout simplement passé du monde visible au monde invisible, puisqu’ils ressentent fortement en approchant sa chaise en apparence vide les puissantes ondes d’énergie qui marquent sa présence. Pour vous amis lecteurs, voici un petit résumé de la vie de Sai Baba.

La conception:

Sai Baba est peut-être le fruit d’une immaculée conception. Un jour que sa future maman, simple femme de l’Andhra Pradesh, tirait de l’eau au puits du village, elle remarqua une étrange lueur bleutée qui se transforma en boule lumineuse et qui la pénétra (je ne sais pas par où, ce n’est pas précisé). Peu de temps après, elle découvrit qu’elle était enceinte. N’oubliez pas que nous sommes tous énergie, comme me le répète frequement mon amie Sonya. Pourquoi l’énergie d’une réincarnation ne prendrait pas la forme d’une boule bleutée, lecteur de peu de foi ? Ensuite, sommes-nous en présence d’une immaculée conception type Jesus Marie Joseph, ou Eshwaramma avait-elle déjà conçu et n’est-ce donc que le Saint Esprit de Sai Baba qui vint ainsi se loger dans le foetus qu’elle portait, je vous laisse en débattre.

L’enfance:

On trouva un cobra dans son berceau de nouveau-né. En France, on aurait appelé les pompiers, en Inde il semblerait que ce soit un signe tout à fait auspicieux. D’ailleurs, et même si ma recherche google « snake in god’s baby cot » n’a rien donné, il me semble bien avoir vu une histoire de ce genre dans les dessins animés sur la mythologie indienne que l’Enchantement de mes jours regarde en boucle. Dès l’enfance, alors qu’il est né dans une famille non-veg (comprendre qu’ils mangent au moins du poulet et des oeufs), Sathya Sai adopte un strict végéterianisme. Il est aussi très généreux avec les mendiants. Quand une épidémie de choléra fait des ravages dans la région, décimant des familles entières, mais épargne le village de Sathya Sai, la population est convaincue qu’ils ont été protégés par son influence bénéfique.

La révélation:

Le 23 mai 1940, Sathya se lève et appelle sa famille. Il leur offre des bonbons et des fleurs qu’il fait apparaître du néant. Les voisins se précipitent dans la chaumière pour constater ce miracle, ce sont alors des boules de riz cuit dans du lait, en plus des fleurs et des bonbons qu’il fait jaillir au creux de ses mains. Son père, on le comprend, se sent alors bouleversé à l’idée d’avoir hébergé dans son sein le nouvel Houdini. Il se saisit d’un bâton et le frappe: « Es-tu un fantôme, un fou, un Dieu ? » (Voyez comme tout de suite le père envisage cette possibilité, alors que j’aurais quant à moi tout mis sur le compte du kit de magie offert à Noël). Sathya répond aussitôt: « Je suis Sai Baba ». Alors là, je ne comprends pas tout, car il est dit que le père pensa qu’un esprit musulman parlait à travers son fils, mais c’est peut-être juste pour compléter la touche oecuménique. Il lui demanda: « Que devons nous-faire ? » « Me vénérer. » « Quand ? » « Tous les jeudi ».

Ami lecteur et parent, j’aimerais que nous fassions une pause dans ce récit. Imaginez-vous que votre fils vous annonce qu’il est Sai Baba. Et peut-être ne saisissez vous pas toutes les implications, mais il vient tout simplement de vous affirmer que Shiva, l’un des 3 dieux majeurs de l’hindouisme, est incarné en lui. En plus, il vous demande de le vénérer tous les jeudi. Quelle serait votre réaction ? Fouiller ses tiroirs à la recherche de paquets d’herbe ? Lui promettre que vous lui rendrez grâce la semaine des quatre jeudis, et qu’en attendant il y a un lave-vaisselle à vider et t’as fait tes devoirs et rangé ta chambre ? Probablement. Et voila pourquoi, vous et moi, nous n’avons pas l’étoffe d’un parent d’être divin.

Une vie de miracles et de philanthropie:

On dit que Sai Baba a réalisé beaucoup de miracles au cours de sa vie: il a guéri des patients tuberculeux mais surtout, il faisait apparaître des chaînes d’or qu’il offrait à ses fidèles venus lui rendre hommage. Ça vous en bouche un coin, n’est-ce pas ? Voila qui a encore plus de panache que le poisson et le pain, de l’or !!! Sai Baba avait il percé le secret que les alchimistes médiévaux cherchaient ? Outre ces miracles, dont on est en droit de douter, il est incontestable que Sai Baba a eu une action philanthropique très bénéfique. Grâce à sa fondation riche tenez vous bien de huit milliards cinq cent mille euros (provenant de dons de ses fidèles), il a amené l’eau potable à plus de 700 villages de l’Andhra Pradesh, financé un hôpital haut de gamme qui soigne gratuitement les pauvres, ouvert des écoles qui dispensent un enseignement gratuit jusque l’université etc ….

Le retour:

Sathya Sai a annonce sa réincarnation dans un village du Karnataka. Il y a un peu de confusion sur la date cependant. Il avait promis qu’il se réincarnerait 8 ans après sa mort, mais en même temps, il avait prédît sa mort pour 2024. Les fidèles s’emmêlent dans leur arithmétique. 

L’héritage:

Une question d’importance maintenant, c’est qui va hériter du droit de signer les chèques de la fondation ? Un membre de sa famille ? L’État de l’Andhra Pradesh ? Ou encore, comme on le murmure, Satyajit, le domestique qui prenait soin de lui depuis 2003, et dont Sai Baba appréciait dit-on le dévouement sans limite et la foi profonde ? Quand l’héritage se chiffre en milliards de dollars, on peut s’attendre à des batailles ou la foi aura peu de place ….

Auteur :Helene Lecuyer

Blogueuse schizophrène qui partage son temps entre l'Asie dans tous ses points cardinaux et les côtes françaises de la Manche, j'habite depuis 7 ans un appartement à Bombay avec 4 hommes dedans, beaucoup de corneilles sur le balcon - parfois un milan majestueux - et des trains en contrebas. Reine du CV "non linéaire", après Sciences-Po Paris, j'ai semé les expériences professionnelles et les enfants à Singapour, en Corée et maintenant en Inde. A Bombay, je blogue, je m'investis dans la vie associative, je "pige" (pour TerraFemina, InaGlobal, ElephantJournal ...) J'aime Bombay la tragi-comique, dans sa grandeur et sa laideur, attachante et révoltante, toujours étonnante et intrigante. Ce blog, c'est pour partager avec toi, lecteur que j'espère fidèle ou du moins régulier, "mon" Bombay, parce que les émotions qui naissent ici sont trop démesurées pour rester contenues à l'intérieur d'un seul corps.

Inscrivez-vous

Abonnez-vous à notre lettre d'informations pour recevoir les nouveautés par e-mail.

6 Réponses à “La vie magique et merveilleuse de Sathya Sai Baba”

  1. Patricia
    27 avril 2011 à 13:19 #

    Et Sai Baba a-t-il joué un rôle dans la réussite de la dernière opération ? ;-)

  2. M1
    27 avril 2011 à 20:03 #

    Ben une chose est sure, il n’est pas immortel : )
    Vu son amour pour l’orange, Bayrou devrait réclamer une part de l’héritage, ça va servir en 2012 : )

  3. 28 avril 2011 à 10:00 #

    @Patricia: bien sur! Je mange a tous les rateliers et accepte les prieres internationales!
    @M1: ici l’orange c’est la couleur de l’hindouisme, et les partis safran sont les partis extremistes religieux!!! (aux derniers nouvelles, il parait que les fideles pensent que son ame va rester dans son corps jusqu’a sa prochaine reincarnation. Je me demande si c’est pour ca qu’ils l’enterrent et ne le brulent pas, ca m’a surprise!

  4. angelique
    3 mai 2011 à 14:30 #

    « l a été dit que Baba matérialise parfois une huile spéciale pendant une interview, et enduit les testicules et le périné d?un homme. J?ai entendu dire que la plupart des hommes qui ont expérimentés cela ne l?on jamais ressenti comme un attouchement sexuel; en fait beaucoup ont réagis à cela par une expérience instantanée de conscience élevée. (Baba fit ce massage à l?un de mes amis, qui m?a dit qu?à cet instant, il a reçu un influx immense d?énergie extatique, qui se rua depuis la base de sa colonne vertébrale jusqu?au sommet de sa tête, le laissant dans un état de béatitude flôttante qui dura plusieures heures! Encore plus important, il écrit dans une de ses lettres, ?Quand je sorti de la salle d?interview, j?ai senti comme si toute la gène envers moi et la sexualité avait disparue?Cela était un ENORME soin.? J?ai tendance à penser que ce fût un pas très important dans sa voie vers la réalisation de Dieu.) »
    http://www.saibaba-aclearview.com/french/contents1.html

    un sacré petit rigolo, aussi, baba.

  5. 3 août 2011 à 12:01 #

    @angélique, je ne sais pas comment j’avais loupé ton commentaire, mais je trouve ça assez génial!

  6. Marco
    21 décembre 2011 à 11:12 #

    :-)

Laisser un commentaire

cyrilleauquebec |
Chemin Rêvant |
It'll all get better in time |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Voyage aux Etats Unis
| Un an au Japon: Une Science...
| Ma vie dans 30 kg