De la grève de la faim et autres régimes

J’ai cherché désespérément ce matin mon vieux CD de Jacques Dutronc. Je voulais écouter « Le fond de l’air est frais » pour me convaincre que cette vague sensation nauséeuse qui m’oppresse depuis mon réveil n’est pas due à la chaleur excessive. A la place, j’ai allumé l’air conditionné, à 7h52, un record qui ne va pas améliorer ma facture d’électricité.

Image de prévisualisation YouTube

Évidemment, nous sommes tous malades. Il faut dire que la combinaison trajets en taxi noir et jaune (dont on ressort avec 3 kilos en moins et l’impression d’être incontinente, tant s’est formée une mare d’humidité sous nos fesses au contact de la banquette en plastique surchauffée) et par exemple, déjeuner au Punjab Grill où les serveurs en pantalons bouffants, chemises à manches longues, gilets et turbans semblent fort aise tandis que vous grelottez sous la climatisation impitoyable, cette combinaison constitue l’exemple type du proverbial « chaud et froid » dont se méfie tant ma belle-mère.

 Au Punjab Grill, d’ailleurs, ma compagne de déjeuner, une certaine Preity, est au régime. C’est pour ça, m’annonce-t-elle, qu’elle mangera végétarien à midi, même si d’ordinaire, elle mange de tout. Son régime suit une ligne simple: ni viandes ni poissons ni oeufs au déjeuner. Pas de produits frits non plus. En revanche, elle commande pour nous des quantités gargantuesques de kebabs aux légumes, dal, curry de légumes, rotis fourres et nature. Je la regarde complètement désemparée tandis qu’après avoir fini son quatrième kebab et son deuxième roti, elle se ressert de curry. J’essaie plus modestement de terminer mon deuxième kebab, qui mesure au moins 27 centimètres.  Entre deux bouchées, elle me parle de ses voyages et je suis encore plus estomaquée: pour chaque ville européenne, elle connaît des spécialités culinaires et les meilleurs restaurants/boutiques où les trouver. Elle me parle des marchés parisiens avec des sanglots dans la voix en évoquant leurs fromagers et charcutiers. Je suis en phase de congélation quand le repas est fini et que j’ai mangé suffisamment pour tenir jusque la prochaine fête de Diwali: « Et si on allait chez Movenpik se prendre une glace ? » me dit-elle avec une lueur de gourmandise dans l’oeil.

babaramdevhandstand.jpgIl n’y a pas que Preity qui est au régime. Depuis la grève de la faim de Anna Hazare, les « jeûnes jusque la mort » comme disent les journaux ici, ont le vent en poupe.  A partir de demain, c’est le guru du yoga Baba Ramdev qui s’y colle (à ne pas confondre avec feu Sai Baba). Baba Ramdev est une figure en Inde. Il possède deux chaînes de télé consacrées au yoga, s’est lancé l’an dernier dans le secteur alimentaire, produisant des boissons traditionnelles destinées à remplacer la consommation de sodas. Il se mêle aussi beaucoup de politique et de société. Par exemple, lorsque la Haute Cour de Justice indienne a enfin dépénalisé l’homosexualité à l’été 2009, il  a lancé une pétition s’y opposant: « l’homosexualité est une tare qu’on peut guérir grâce au yoga ». J’en connaissais ici qui avaient l’espoir de guérir leur fils homosexuel via un mariage arrangé – au moins les apparences sont sauves – elles pourront également enrôler leurs rejetons dans des cours de méditation et techniques respiratoires. Il s’est déclaré prêt également à  faire une collecte pour pour financer une guerre contre le Pakistan, et estime qu’on devrait rebaptiser la Saint Valentin « fête du mariage. » Comme quoi la pratique du yoga si elle libère l’esprit ne le mène pas nécessairement vers des rivages progressistes.

A me lire, le lecteur de Bombay Magic retirerait peut être l’impression que Baba Ramdebabaramdevflying.jpgv est un clown. Pas du tout. C’est visiblement un homme d’affaires talentueux, qui a l’oreille du Premier Ministre et a reçu le soutien de Hanna Hazare, qui s’est engagé à faire disette quelques heures avec lui, ainsi que celui de Sri Sri Ravi Shankar, de la fondation « art of living« . Que veut Baba Ramdev ? Il veut que le gouvernement s’engage à rapatrier les fonds de l’évasion fiscale dissimulés en Suisse. Amis contrôleurs de la Direction Générale des Impots, prenez en de la graine! Une grève de la faim vaut cent inspections! Il exige aussi une réforme des institutions et réclame l’élection au suffrage universel pour le Premier Ministre et le Président indiens. Si ses exigences ne sont pas remplies, il démarrera à compter de demain une grève de la faim à durée indéterminée. 

J’ai annoncé hier à mon fils mon intention d’entamer une grève de la faim si ses devoirs n’ étaient pas faits. Curieusement, ma menace n’a pas été suivie d’effet.

Peut-être pour calmer les esprits surchauffés, le gouvernement du Maharashtra a décidé de relever à 25 ans l’âge légal de consommation d’alcool. Sauf pour le vin, qui restera autorisé aux moins de 25 ans (et plus de 21 ans) car, je cite: « il ne contient que très peu d’alcool », et « il est fait uniquement de jus de raisin« . Certains disent que cette exception vinicole est due au fait que de nombreux politiciens de l’état ont des intérêts financiers dans les vignobles locaux (je rappelle que l’Inde, est particulièrement le Maharashtra, produit du vin). Je me demande si du coup, les bars et boites de nuit, qui interdisent leur entrée aux moins de 21 ans, relèveront l’âge minimum à 25 ans. Privés de la clientèle étudiante, ils auraient alors de durs jours devant eux!!!

                                        hairspa.jpg

                                                  (Photo TimeOut Bengaluru)

Quant à moi, je décide ce matin d’aller faire un « hair spa« . Voila qui permettra d’éteindre l’air conditionné chez moi tout en profitant de celui du coiffeur. C’est assez décevant, je n’obtiens pas les cheveux de soie dont je rêvais. En revanche, le massage du dos et de la tête qui l’accompagne est fort plaisant. J’ai le nez complètement bouché, aussi ouvre-je la bouche en petits halètements pour respirer tandis que mon coiffeur me compte les côtes et redessine mes omoplates. Visiblement très encouragé par ma réaction, il redouble de vigueur et d’entrain. Quand il finit, j’aimerais qu’il recommence.

Auteur :Helene Lecuyer

Blogueuse schizophrène qui partage son temps entre l'Asie dans tous ses points cardinaux et les côtes françaises de la Manche, j'habite depuis 7 ans un appartement à Bombay avec 4 hommes dedans, beaucoup de corneilles sur le balcon - parfois un milan majestueux - et des trains en contrebas. Reine du CV "non linéaire", après Sciences-Po Paris, j'ai semé les expériences professionnelles et les enfants à Singapour, en Corée et maintenant en Inde. A Bombay, je blogue, je m'investis dans la vie associative, je "pige" (pour TerraFemina, InaGlobal, ElephantJournal ...) J'aime Bombay la tragi-comique, dans sa grandeur et sa laideur, attachante et révoltante, toujours étonnante et intrigante. Ce blog, c'est pour partager avec toi, lecteur que j'espère fidèle ou du moins régulier, "mon" Bombay, parce que les émotions qui naissent ici sont trop démesurées pour rester contenues à l'intérieur d'un seul corps.

Inscrivez-vous

Abonnez-vous à notre lettre d'informations pour recevoir les nouveautés par e-mail.

14 Réponses à “De la grève de la faim et autres régimes”

  1. M1
    4 juin 2011 à 22:02 #

    Il n’est pas un peu gay ce Baba Ramdev? : )

    L’urine de vache en soda, c’est son idée?
    http://tinyurl.com/ycwjllv

  2. michelle
    4 juin 2011 à 23:06 #

    A part cette chaleur insupportable, ta vie, Hélène, ne semble pas trop pénible(lol).Te faire soigner par deux beaux (?) éphèbes ne doit pas être trop désagréable…
    A propos de chaleur, je devrais envoyer mon mari en Inde, lui qui a un réel problème pour perdre du poids!
    Sympa le clin d’oeil Dutronc.

  3. Dalou
    5 juin 2011 à 15:14 #

    Tu es retourné chez le même coiffeur que la dernière fois ??? ha ha ha :D tu es vaccinée contre le traumatisme hygiénique toi… ha ha ha :D

    En tout cas, j’ai connu ce froid intense dans un restau à Goa. On était congelé. Et avec le contraste avec la température élevée de dehors le rhume ne s’est pas fait attendre :)

    Oh hélène, n?exagérons rien. Il a des positions assez souple tout même ce Baba Ramdev :D ha ha ha

  4. 5 juin 2011 à 17:36 #

    @M1: ah, tu crois ? C’est pour ca qu’il ferait autant de yoga ? Non, l’urine, de vache ou autre, est reputee generalement en asie pour ses proprietes therapeutiques. Je me souviendrai toute ma vie de ma dentiste en Coree, elle venait de m’offrir dans un petit verre une boisson assez etrange et completement degoutante, puis m’avait lance: « je bois mon urine tous les matins, vous devriez essayer ». J’ai reussi a partir avec le verre plein dissimule dans ma manche de manteau et je l’ai balance dans un caniveau.
    @Michele: je dois dire que les massages en Inde, c’est un des aspects tres positifs de notre vie la-bas. On prend vraiment gout a se faire tripoter :-) meme quand ce ne sont pas des ephebes. Les yeux fermes, avec les doigts qui amenent la parfaite pression, who cares ?
    @Dalou: oui je persiste et signe avec Beyond the fringe, en fait c’est surtout un traumatisme esthetique, mon coiffeur/masseur est vraiment vilain! J’en ai bien repere un autre plus mignon mais il ne fait pas tres propre sur lui, donc je garde le mien (il n’est plus enrhume, c’est mieux).

  5. M1
    7 juin 2011 à 0:44 #

    Le yoga c’est très gay à la base, comme le rugby ! : )
    J’espère que t’es jamais retournée voir cette dentiste ! il faut vraiment être fracassé du crâne pour boire son pipi !

  6. Adrak
    25 juin 2011 à 1:11 #

    Il y a 2-3 ans, j’ai été consulté à la clinique ayurvédique de Baba Ramdev à Delhi pour des problèmes d’épilepsie, et du coup j’ai emmené ma fille pour des problèmes dermatologiques.

    Consultation de ma fille : on commence par nous annoncer qu’elle doit devenir végétarienne. Pourquoi pas, puisqu’effectivement certains aliments peuvent accélerer le développement du vitiligo. Puis qu’il faut renoncer au traitement prescrit par le dermato de l’hôpital Apollo. Ah ?
    Puis prescription à rallonge de toutes sortes de poudres ayurvédiques à mélanger et à consommer toute la journée. Je commence à trouver ça compliqué mais je m’accroche.

    Ma consultation : ben pareil. le tryptique végétarianisme refus de la médecine moderne consommation immodérée de leurs poudres (à acheter sur place bien entendu.

    Rentrée chez moi, je me suis un peu mieux renseignée sur Baba Ramdev, j’ai entendu parler de la controverse sur l’urine de vache et le manque de transparence concernant la composition des médocs, et j’ai laissé tombé. Je retenterai l’ayurveda quand je tomberai sur une clinique qui ressemble moins à une usine à refourguer des poudres douteuses.

  7. Madame M
    2 juillet 2011 à 13:55 #

    WHERE ARE YOU HELENE???????

  8. 2 juillet 2011 à 13:59 #

    Madame M: je rentre de Hongrie :-) suis a Paris en route pour la cote d’Opale, mais je poste next week, promis!

  9. M1
    3 juillet 2011 à 2:27 #

    J’allais exactement poser la même question que Madame M ^^

  10. Mademoiselle du Petit Bois
    3 juillet 2011 à 23:00 #

    Je viens de lire les 3 derniers posts d’affilée : c’est édifiant, quand on n’est pas sorti d’Europe depuis un moment on oublie à quel point les codes sociaux, la vie, peuvent être radicalement différents ailleurs. Une autre planète, plein d’autres planètes sur la planète ! Mais je ne suis pas sûre, à te lire, d’avoir envie d’y aller voir par moi-même… En tout cas, ça interroge, et ça remet aussi les idées en place.

  11. Demet
    5 juillet 2011 à 0:27 #

    Je venais poser la même question. Un nouvel article s’il vous plaît :)

  12. Demet
    14 juillet 2011 à 18:02 #

    j’espère que vous allez tous bien après les événements d’hier.

  13. 14 juillet 2011 à 18:32 #

    Demet: oui, merci, d’autant plus que je suis en France jusque fin juillet, ce qui explique mon silence en ce moment!
    A priori, ce sont des quartiers populaires, marche qui etaient vises, pas loin de chez moi certes. Des explosifs dissimules dans les rues, sous un parapluie, dans une poubelle, sur le toit d’un abri bus…. Avec ces coincidences etranges de dates, depuis 2008, les attentats ont lieu le 13 ou 26 d’un mois….

  14. michelle
    19 juillet 2011 à 23:43 #

    A vrai dire, j’étais inquiète.J’ai même envoyé un sos sur twitter: « des nouvelles de bombay magic? » Rassurée que tout va pour le mieux!

Laisser un commentaire

cyrilleauquebec |
Chemin Rêvant |
It'll all get better in time |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Voyage aux Etats Unis
| Un an au Japon: Une Science...
| Ma vie dans 30 kg