Plusieurs jours après l’aube d’un jour nouveau

Il faut bien l’avouer: maintenant, je me trouve bien embêtée. Même, je me sens coincée.

Il y a bien des sujets que j’aborderais volontiers sur ce blog ce matin, mais ils sont plutôt sérieux. Voir pour certain, un peu plombants. Or je vous avais promis du léger, du primesautier et même du olé-olé. Mais, comme mentionné dans mon dernier billet, je manque de sources. Quelques amies m’ont bien écrit Tu sais que je couche avec Sunil (ou Prasad, ou Anil, all names changed) mais si je commence à te raconter comment ça se passe pour nous, sous le ventilateur, ça risque de heurter sa pudeur. Une autre amie, vraiment serviable, me propose de me mettre en cheville avec Anshul, name changed, 41 ans, célibataire et pense-t-elle, toujours vierge. Je n’ai pas encore décliné sa proposition, en même temps, j’hésite un peu sur l’angle d’approche.

Décor: la pelouse inégale et mitée du Breach Candy Club, au bord de la grande piscine d’eau salée – la plus grande du pays à ce qu’on dit – qui fait face à la mer d’Arabie – rochers noirs, eaux boueuses, embruns collants. Les plongeoirs à la peinture écaillée dominant le paysage évoquent irresistiblement l’atmosphère d’un film de Diane Kurys. Lui et moi sommes affalés dans deux chaises longues, l’une rouge, l’une bleu, toutes deux parsemées de déjections de corbeaux. L’apparente décontraction de nos corps est démentie par l‘aspect coincé et inconfortable de notre conversation.

Moi: Ca fait longtemps qu’on ne s’était pas vu … La fête de départ de Natalia en 2008, c’est bien ça ?

LuiOui  c’est ça. Natalia m’a dit que vous étiez revenus sur Bombay en 2010 ? Ca vous plait ?

MoiOui oui, on est vraiment content.

Après 5 minutes de « small talk », je sens que le moment est venu de me lancer dans le vif du sujet:

Moi: Donc, Natalia t’a dit, pour mon blog…

Lui: Oui, elle m’a dit que tu recherchais des sortes de témoignages.

Moi: C’est ça oui … Donc, comme elle t’a sans doute expliqué, je voudrais aborder la vie sentimentale, enfin, intime, des indiens sur mon blog.

Un corbeau arrive en rase motte tel un Mitsubishi zero fonçant sur Pearl Harbour et renverse le verre de fresh lime soda d’Anshul. Les quelques minutes qui s’ensuivent passent à éponger avec les serviettes en papier et à appeler le serveur nous font gagner un peu de temps. Maintenant, j’ai les doigts collants.

- Donc, oui Natalia me disait que tu as 41 ans, tu es célibataire et toujours vierge ?

Comme je le disais, j’ai un problème d’angle d’attaque, pour cette conversation….

En entendant une enquête plus approfondie de ma part, je crains, cher ami lecteur, de n’avoir que ceci à t’offrir, en guise de Olé Olé:

 

Plusieurs jours après l'aube d'un jour nouveau dans Potin, potin, quand tu nous tiens! Hula-1024x764

 

 

Pour assister à cette scène en chair et en chair, il fallait, cher ami lecteur, te rendre ce lundi au salon Optic 2012 à Goregaon. En ce qui me concerne, et en dépit des jupettes à fleurs bien sympathiques, j’avoue peu d’émoi face à la plastique rassurante des danseurs. En même temps, on ne nous a pas encore annoncé l’ouverture d’un magasin Abercrombie à Bombay.

J’en profite pour remercier tous ceux qui sur ce blog, Facebook ou même Twitter m’ont laissé des messages de soutien, j’étais notamment très touchée de découvrir que je comptais parmi mes lecteurs Olympe, du Plafond de Verre et surtout ma marraine, 85 ans bien sonnés (marraine, je t’aime très fort!). A bientôt pour plus d’aventures croustillantes …. ou pas ….

Auteur :Helene Lecuyer

Blogueuse schizophrène qui partage son temps entre l'Asie dans tous ses points cardinaux et les côtes françaises de la Manche, j'habite depuis 7 ans un appartement à Bombay avec 4 hommes dedans, beaucoup de corneilles sur le balcon - parfois un milan majestueux - et des trains en contrebas. Reine du CV "non linéaire", après Sciences-Po Paris, j'ai semé les expériences professionnelles et les enfants à Singapour, en Corée et maintenant en Inde. A Bombay, je blogue, je m'investis dans la vie associative, je "pige" (pour TerraFemina, InaGlobal, ElephantJournal ...) J'aime Bombay la tragi-comique, dans sa grandeur et sa laideur, attachante et révoltante, toujours étonnante et intrigante. Ce blog, c'est pour partager avec toi, lecteur que j'espère fidèle ou du moins régulier, "mon" Bombay, parce que les émotions qui naissent ici sont trop démesurées pour rester contenues à l'intérieur d'un seul corps.

Inscrivez-vous

Abonnez-vous à notre lettre d'informations pour recevoir les nouveautés par e-mail.

5 Réponses à “Plusieurs jours après l’aube d’un jour nouveau”

  1. MHPA
    31 janvier 2012 à 13:55 #

    Mais enfin, juste au moment où ça commençait à croustiller, tu nous laisses, pantelants, désœuvrés…

  2. valerie Soubeyran
    31 janvier 2012 à 14:19 #

    Hélène , je sens que ton enquête progresse, tu n’as peut-être pas encore le bon angle d’attaque (mais faut-il attaquer dans le cas présent?)en revanche tu es sur la bonne voie!!! Courage , on te lit , on suit les épisodes et on attend le prochain avec impatience!

  3. angélique
    31 janvier 2012 à 20:45 #

    des hordes de robots qui viennent lire ton blog? Mais ils sont peut-être très bien gaulés, après tout!

  4. audrey
    1 février 2012 à 1:31 #

    ah non! faut pas abandonner! je viens juste de découvrir ce blog… et tout ce que tu y racontes m’intéresse… et je suis également une lectrice de l’ombre, flux rss oblige… mais je lis TOUT et j’adore!

  5. 2 février 2012 à 12:41 #

    @MHPA: si tu te sens désoeuvré, tu sais quoi faire ;-)
    @Valérie: merci!
    @Angélique: tu crois que Will Smith me lit ? (soupir …)
    @Audrey: merci beaucoup de ton soutien!! N’hésite pas à fouiller les archives ;-)

Laisser un commentaire

cyrilleauquebec |
Chemin Rêvant |
It'll all get better in time |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Voyage aux Etats Unis
| Un an au Japon: Une Science...
| Ma vie dans 30 kg