Cette moustache qui donne du panache

Mon chauffeur a une moustache.

Je connais des lecteurs, particulièrement ceux de Pithiviers qui ont également une sonnette, qui me diront: « la belle affaire, si j’habitais en Inde, moi aussi, j’aurais un chauffeur avec une moustache ». C’est qu’en Inde, la moustache est courante, aussi courante, tiens, que la coriandre dans le curry. Droite, elle barre d’un trait décidé le visage viril de mon livreur de lait; tombante, elle ponctue d’un air fatigué les rides de mon livreur de bonbonnes de gaz; retroussée, elle encanaille le sourire de mon vendeur de légumes, celui qui s’installe avec sa petite charrette à bras 3 fois par semaine dans la cour de mon immeuble pour y vendre ses « légumes indiens » (comprendre que si vous voulez autre chose que les sempiternelles tomates, oignons , pommes de terre ou carottes, il faut lui téléphoner 48 heures à l’avance. Il a une charrette à bras, une moustache et un portable).

La moustache pare les visages masculins avec tant de régularité que je n’y prête plus attention. Tout de même, il me semble bien que celle de mon chauffeur est nouvelle.  Elle est apparue sans préavis sur son visage d’ordinaire glabre et lui donne un petit air d’Arsène Lupin. Le changement m’interpelle. Pourquoi mon chauffeur, qui était pour l’instant le seul des 87 chauffeurs de l’immeuble à ne pas porter poil s’est-il décidé à le laisser pousser ? A-t-il cédé à la pression du groupe ? Cela pourrait-il être lié à ses déboires matrimoniaux ?

Cette moustache qui donne du panache dans Mon chauffeur, mes bonnes et moi arsene-lupin

Car mes lecteurs les plus fidèles le savent, Irfan est toujours célibataire en dépit de son âge avancé (27 ans), et il nous avait délaissé au printemps dernier pour partir en safari matrimonial au village. A son retour, bien longtemps après, alors qu’il se présentait comme tous les lundi matin à 6h30 (ce qui n’est pas un preuve de sadisme de notre part mais plutôt de celle du directeur de l’école des enfants), je lui lançais avec une jovialité forcée, vue l’heure: « Alors Irfan, ce voyage, comment ça s’est passé ? Vous avez pu vous marier ? » Sobrement, il me répondait: « Ma’am, I could not find a girl. »

Je n’osais remuer le couteau dans la plaie et ensevelissait ma curiosité dans les replis de ma dupatta. Mais bien sûr, maintenant, je me pose des questions: serait-ce son visage glabre qui a déplu, dans son village de l’Uttar Pradesh, un village traditionnel qui est « comme une grande famille », m’expliqua-t-il un jour, car on y épouse son cousin. « Vous voulez dire, que vous épouseriez la fille du frère de votre mère ? » « Exactement, Madame », m’avait-il répondu. Serait-ce donc pour mieux trouver épouse qu’il s’est fait pousser la moustache ? Son visage lisse avait-il pu inspirer la méfiance, la répulsion, le ridicule ? Avait-il pu être associé à un manque de virilité ?

Je décidais aussitôt de mener une enquête sur la signification du port de la moustache en Inde,  enquête menée bien entendu avec la plus grande rigueur scientifique, via de petits messages envoyés par textos à mes amis, ou des bouteilles lancées dans la mer d’Arabie sur mon mur Facebook.

Madhav me textait rapidement: « Je porte la moustache car ça plait à ma femme. », ce à quoi son épouse Suma répondait: « l’été dernier, alors que nous étions aux USA, Madhav a décidé de raser sa moustache, car il trouvait que cette moustache le rendait moins crédible auprès de ses collègues américains, des banquiers. Mais j’ai tout de suite détesté son visage nu, j’ai trouvé que ça lui donnait l’air un peu vulgaire. »

Hemant m’explique sur Facebook: la moustache, c’est une tradition, surtout dans le sud de l’Inde, mais j’ai remarqué que nombre de mes amis la rasaient quand ils émigraient aux Etats-Unis, par envie de se fondre dans la masse. Mais certains, comme moi, choisiront alors d’adopter un bouc, pour évoluer tout en exhibant toujours des signes extérieurs de masculinité.

Syed m’envoie par mail ce qui sonne presque comme une maxime: La moustache est à l’homme d’Inde du sud ce que les bijoux sont à la femme. J’apprends aussi que se raser est considéré une marque d’impolitesse, à l’exception de 2 occasions: le deuil, ou le pèlerinage au temple de Tirupati.

big-indian-mustache Agences Matrimoniales dans Potin, potin, quand tu nous tiens!

dailyimagebuzz.blogspot.com

 

Vikram m’envoie une analyse multi-facettes. Il pense que la popularité de la moustache est d’abord liée à des critères esthétiques. Regarde les acteurs des films d’Inde du sud: la moustache leur donne un air fringuant (« dashing » dans le texte). La moustache peut-être également considérée sous un angle religieux: les gourous sont souvent très bien dotés de ce côté, portant non seulement la moustache, mais aussi la barbe, très longues. Pourtant, l’iconographie religieuse représente souvent des dieux imberbes, si on excepte  Bhim dans le Mahabharat, or Bhim était réputé pour être très fort. La moustache est donc, pour Vikram, un symbole de virilité et de force.

Tous s’accordent à dire, cependant, que la moustache est en recul dans les milieux urbains. L’absence de moustache est considérée comme un symbole de modernité, et je crois pour ma part que son absence dénote l’appartenance à des milieux privilégiés et cosmopolites. Les acteurs de Bollywood, aujourd’hui, n’ont plus la moustache. Les magnats des affaires non plus. Dans les petites annonces matrimoniales, l’absence de moustache fait partie de l’argumentaire de vente:

 Tall homely girl for cleanshaven Ramgarhia handsome well settled boy,30/6′-2″, pursuing MBA. Family owned business based in U.P.. Caste no bar.

Established status Jatt Sikh family, Toronto invites matrimonial alliance from reputed families for only son. Girl should be beautiful, professionally qualified. Boy working as Lead Consultant with big bank, cleanshaven, handsome impressive looks, Jan. 1980, Thapar University, Alumni. Own valuable rural, urban property 

Match for cleanshaven Dhiman R.Garhia boy, March 87/5′-10″, hailing from affluent educated status family, BBA, pursuing MBA, managing own CBSE (10+2) reputed Public School NCR, Delhi. Seek beautiful educated bride.

(annonces provenant du site: http://www.tribuneindia.com)

Au bout de quelques semaines avec moustache, Irfan se rasait à nouveau. Attaquant le sujet de front, je lui demandais:

- Vos projets de mariage, ça en est où ?

- Ca y est Madame, j’ai trouvé une fille qui a l’air de convenir. Elle est a le baccalauréat et elle sait se servir d’un ordinateur.

- Oui c’est bien ça, vous vous êtes déjà rencontrés ?

- Pas encore, Madame, mais on a échangé nos photos.

Une moustache, le temps d’une photo ?

Retrouvez toujours plus de Bombay Magic sur Facebook (ici) ou Twitter ()

 

 

 

Mots-clefs :, , , ,

Auteur :Helene Lecuyer

Blogueuse schizophrène qui partage son temps entre l'Asie dans tous ses points cardinaux et les côtes françaises de la Manche, j'habite depuis 7 ans un appartement à Bombay avec 4 hommes dedans, beaucoup de corneilles sur le balcon - parfois un milan majestueux - et des trains en contrebas. Reine du CV "non linéaire", après Sciences-Po Paris, j'ai semé les expériences professionnelles et les enfants à Singapour, en Corée et maintenant en Inde. A Bombay, je blogue, je m'investis dans la vie associative, je "pige" (pour TerraFemina, InaGlobal, ElephantJournal ...) J'aime Bombay la tragi-comique, dans sa grandeur et sa laideur, attachante et révoltante, toujours étonnante et intrigante. Ce blog, c'est pour partager avec toi, lecteur que j'espère fidèle ou du moins régulier, "mon" Bombay, parce que les émotions qui naissent ici sont trop démesurées pour rester contenues à l'intérieur d'un seul corps.

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

7 Réponses à “Cette moustache qui donne du panache”

  1. Tim
    25 octobre 2012 à 8:48 #

    Bravo Helene, excellent article super bien bien ecrit!

  2. 25 octobre 2012 à 10:53 #

    @Tim, merci, et je découvre un compatriote :-) Tu es à Delhi ?

  3. gigi
    25 janvier 2013 à 19:54 #

    hello helene

    à propos de moustaches, quand j’etais en france il y a peut etre 1 an ou 2 j’ai vu une émission de télé réalité (je crois que ça s’appelait pekin express) dans laquelle une des epreuves du jeu en question était de trouver un chauffeur n’ayant pas de moustache!!! 9a se passait dans la rue au Nord de Delhi c’etait à mourrir de rire. Les participants (des français) étaient horrifiés par tous ces hommes à moustache!
    Ceci dit aujourd hui en 2013 la moustache est de retour – info yahoo (ouioui) – moustache vue sur johnny depp et brad pitt (rien que ça:))

  4. Cecile
    25 janvier 2013 à 19:54 #

    euh je ne suis pas gigi mais Cecile!!!

  5. Victoria
    26 août 2013 à 17:47 #

    Excellent article, et je partage l’avis des lecteurs de Pithiviers… d’ailleurs mon chauffeur moustachu je l’ai épousé !

  6. Victoria
    28 août 2013 à 17:14 #

    Oui, mais en France, on lui a déjà demandé plusieurs fois s’il était gay :)

Laisser un commentaire

cyrilleauquebec |
Chemin Rêvant |
It'll all get better in time |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Voyage aux Etats Unis
| Un an au Japon: Une Science...
| Ma vie dans 30 kg