Especiosa, 45 ans, est secrétaire

Especiosa, 45 ans, est secrétaire espeJe m’appelle Especiosa Dias, j’ai 45 ans et je suis assistante de direction à Bombay, en Inde, dans la filiale Indienne d’une multinationale française.

J’ai commence à travailler très jeune, en tant que dactylo, pour payer mes études. Je me souviens de mon premier salaire, 125 roupies par mois ! (2 euros). Des 20 ans, j’ai commencé à travailler à temps plein, en tant que secrétaire. J’ai changé plusieurs fois d’entreprise, pour obtenir un meilleur salaire, me rapprocher de mon domicile, puis j’ai rejoint en 1986 l’entreprise pour laquelle je travaille actuellement.

Je suis actuellement assistante de direction. En plus des fonctions traditionnelles de l’assistante, j’ai en charge l’accueil de nos visiteurs, indiens ou européens. Je suis également le dossier ISO, mais c’est franchement rébarbatif !

Je suis issue d’un milieu modeste, et mes parents, sans éducation, ne savaient pas nous conseiller. Quand ma sœur aînée est devenue secrétaire, elle a trouvé du travail facilement. Je ne me suis pas posée de questions, j’ai marché sur ses traces. Mais maintenant, je regrette un peu le manque d’évolution dans la carrière que j’ai choisie. Je crois que j’ai de vraies compétences relationnelles que je ne peux pas complètement exploiter dans mon travail.

Je parle anglais, Hindi, Konkani et Maharati. Comme je travaille dans une multinationale, j’ai une ouverture sur la culture européenne. Et je voyage un peu. Deux fois par an, je me rends dans les usines du groupe en Inde, je participe aussi à certains séminaires. L’an dernier, je suis allée au Népal.

Je gagne 400 euros par mois. Je ne suis pas mécontente de mon salaire, même si bien sûr j’aimerais gagner plus ! Etre une femme, dans ma profession, c’est plutôt la norme, donc je ne pourrais pas dire si cela a été un avantage ou un désavantage. Cependant, je ne crois pas que les femmes en Inde soient traitées de manière inégalitaire dans l’entreprise. Elles ont accès aux positions hautes, et ne sont pas pénalisées en termes de salaires parce qu’elles sont femmes.

J’ai deux filles, aujourd’hui étudiantes, et je n’ai jamais arrêté de travailler pour elles, mais ça n’a pas toujours été facile. Heureusement, j’ai la chance d’avoir un mari qui participe à l’éducation des enfants et aux taches ménagères, et croyez moi, c’est plutôt rare en Inde !

Est-ce que je voudrais qu’elles fassent la même chose que moi ? Surtout pas ! Je veux qu’elles soient leur propre patron, et qu’elles aient de la flexibilité. J’ai vraiment eu du mal à concilier vie familiale et vie professionnelle. L’aînée fait des études de psychologie, et la cadette est en première année de médecine. Nous les aiderons à s’installer avec nos économies.

Ma vie quotidienne

Je me lève tous les jours à 5 heures. Je prépare le petit déjeuner de toute la famille, puis les “tiffins” (les paniers-repas), je fais la vaisselle, et aussi de la lessive. A 8h30, je pars pour le bureau, j’ai 45 minutes de trajet en bus. Je repars le soir vers 18h30, 19h. A cette heure là la circulation est plus intense, il me faut plus d’une heure pour rentrer. Dîner en famille, nous regardons un peu la télévision, je discute aussi beaucoup avec mes filles, c’est important de communiquer. A 23 heures, je me couche !

Au travail je varie les tenues, parfois à l’occidentale, parfois en Salwaar, parfois en Sari. Je suis toujours très soignée. A l’heure de la pause déjeuner, je mange ce que j’ai apporté, en 15 minutes.

Je n’ai pas de loisirs, je n’ai vraiment pas le temps ! En revanche, je suis très croyante, et très impliquée dans l’église de mon quartier. Mais j’aime les vêtements, et j’adore coudre. Avant, je cousais des tenues indiennes pour mes filles, mais maintenant elles préfèrent les jeans. Une ou deux fois par mois, nous allons faire du shopping toutes les trois.

Je ne peux pas dire que j’ai du temps pour moi, non. Mais je prends soin de mes cheveux (Espe a de superbes cheveux qui tombent jusqu’en bas de son dos). Tous les samedi, je les huile, je les enroule dans une serviette, et voilà.

cyrilleauquebec |
Chemin Rêvant |
It'll all get better in time |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Voyage aux Etats Unis
| Un an au Japon: Une Science...
| Ma vie dans 30 kg