Katie, 29 ans, habite dans la jungle et y élève ses enfants

Je m’appelle Katie Bhujwala, j’ai 29 ans, je suis anglaise et j’habite dans le Madhya Pradesh, au cœur de l’Inde. Avec mon mari, nous gérons un lodge en bordure de la réserve de tigres de Kanha.

katie.jpgJ’ai rencontré mon mari à 22 ans. A l’époque, j’avais entrepris un grand tour de l’Inde avec une amie. Pour financer notre séjour, nous avions décidé de travailler. Après 6 mois passés à bourlinguer à travers tout le pays, nous sommes arrivées à Kanha, pour y travailler dans un lodge. C’est là que j’ai rencontré Jahan, mon futur mari. Lui était naturaliste. Je ne suis jamais repartie !

Épouser un Indien, habiter dans la jungle, y élever ses enfants ! De nombreuses personnes m’ont dit que j’étais folle. Quand on rencontre beaucoup d’opposition, c’est bien aussi, cela permet de réfléchir. Moi je crois qu’on n’a pas d’autre choix que de faire ce qui nous semble juste. Et mes sentiments me disaient que ce que je faisais était juste.

La première fois que j’ai vu des tigres, il s’agissait d’un couple en train de s’accoupler ! Quelle introduction à la vie sauvage ! A Kanha, officiellement, il reste 80 tigres. Bien que nous pensons personnellement qu’ils ne sont que 40. Et je crains qu’à ce rythme, les tigres ne disparaissent définitivement.  Le gros problème, c’est le braconnage. Mais peut-on vraiment les blâmer ? Pour créer cette réserve de tigres, le gouvernement a déplacé 90 villages de la tribu des Gands et des Baiga. Jusque là, les membres de ces tribus avaient vécu de la forêt, en autosuffisance. Rien n’a été prévu pour les aider à se réadapter. C’était même difficile de les dédommager, puisque aucun d’eux ne possédait officiellement de terre. Certains ont hérité d’un minuscule lopin, d’autres de rien. Depuis, les femmes travaillent à la construction des routes. Les hommes boivent. Et ils braconnent. Un tigre tué, c’est plusieurs années de survie assurée pour eux et leur famille. Les peaux sont vendues au Tibet. Là-bas, ils adorent les peaux de tigre, c’est un symbole de statut social. Les os vont plus loin, jusque la Chine, pour être broyés et transformés en aphrodisiaque.  C’est difficile de juger la complexité des choses, mais je ne crois pas que le gouvernement agisse vraiment pour faire cesser le braconnage. Récemment, le braconnier le plus célèbre d’Inde a été pris sur le fait. Il a été relâché « pour manque de preuves ». Avec deux tigres sous les bras ! Il y a vraiment beaucoup de corruption, même dans les tribunaux.

Le matin, mes enfants me réveillent vers 6 heures ! A cette heure là, le lodge est calme. Nos hôtes sont déjà partis dans la jungle avec Jahan et d’autres naturalistes. J’emmène les enfants avec moi sur leurs bicyclettes, et je vérifie l’état des chambres, je fais les menus avec le cuisinier. Nous faisons pousser nos propres fruits et légumes. Il y a aussi un marché à 10 kilomètres de là. Parfois nous en ramenons des poulets, un mouton … vivants ! C’est le meilleur moyen d’être sur que la viande est fraîche !

De 6 à 10 heures, nous n’avons pas l’électricité, c’est programmé. Le reste du temps, nouskanhatr03mistymeadows0.jpg avons l’électricité, mais avec de nombreuses coupures. Nous avons notre propre puits. Nous faisons de l’engrais avec nos ordures ménagères, nous brûlons le papier. Mon grand souci, c’est le plastique ! J’ai beaucoup voyagé en Inde et je suis très sensible au problème du plastique qui s’accumule. Nous allons creuser un puits plus profond, pour obtenir une eau plus propre. Ainsi, nous pourrons la filtrer et la faire bouillir. Nous n’aurons plus besoin d’acheter de bouteilles d’eau minérale !

Je fais travailler mon fils aîné aussi. Il ne va pas à l’école et j’assure son éducation. Pour l’instant, il est en maternelle, alors ça va.

Nos hôtes reviennent vers 11 ou 12 heures. Je suis disponible pour bavarder avec eux. Nous déjeunons tous ensemble. L’après-midi, je passe quelques heures à faire de l’administratif, à gérer les réservations, à trouver des idées marketing. Nous devons avoir la connexion Internet la plus lente au monde ! Pas question de surfer. Tout au plus, je peux lire les gros titres sur les pages d’accueil ! Et puis je veille à la mise en place du dîner. Je fais des bouquets. Parfois j’emmène les enfants à la rivière, pour nager, ou attraper des grenouilles. Je photographie les papillons aussi, c’est ma passion.

Nous prenons généralement le dîner avec nos hôtes. Mais parfois, nous restons chez nous, et nous regardons un DVD. Ou bien nous discutons des améliorations à apporter à notre lodge. Nous avons un autre projet aussi, dans le Gujarat, dans la région de Bhuj. Nous voulons monter un projet d’éco tourisme pour mettre en valeur toutes les richesses naturelles, culturelles et archéologiques de la région. J’ai trop vu le tourisme dégrader l’environnement en Inde. Je veux faire une différence avant qu’il ne soit trop tard. Et à 22 heures, c’est l’extinction des feux. La dernière chose que je fais avant de m’endormir ? Je lis quelques pages, avec une torche frontale !

Bien sûr, notre rythme de vie est plutôt paisible. Mais je trouve que ma vie est très remplie. Il y a toujours quelque chose à faire. Le moment préféré de ma journée, c’est le coucher du soleil. La température se rafraîchit. Les aigrettes emplissent le ciel. Je bois une tasse de thé sur ma véranda, en bavardant avec Jahan, ou un ami de passage.

Je ne peux pas dire que je fasse vraiment du sport. Mais du fait de notre environnement, notre mode de vie est très sain. Nous marchons beaucoup, nous sommes toujours dehors. Nous mangeons des légumes frais.  Mais il y a une chose très importante pour moi.  Quand nous avons acheté ce terrain, pour y monter notre propre lodge, il y avait un petit temple hindou. J’ai le sentiment que je dois continuer à le faire vivre. Alors, je le visite régulièrement. En chemin, je ramasse des fleurs sauvages que je dépose sur l’autel. Ce n’est pas vraiment religieux, mais je pense que c’est important, car il se trouvait là avant nous, et ici, nous sommes heureux.

kanhatigerreserve.jpg

Pour découvrir le lodge de Katie, rêver ou pourquoi pas préparer un voyage au cœur du pays des tigres : http://www.shergarh.com

cyrilleauquebec |
Chemin Rêvant |
It'll all get better in time |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Voyage aux Etats Unis
| Un an au Japon: Une Science...
| Ma vie dans 30 kg