Sangeeta, 40 ans, directrice d’un call center

sangeeta.jpgJe m’appelle Sangeeta Shah, j’ai 40 ans, j’ai une fille de 13 ans et j’habite à Bombay, Inde. 

Je me réveille vers midi. A cette heure là, je suis seule dans la maison alors je prends le temps de me relaxer. Je mange des fruits frais, je reste dans ma chambre à regarder la télé, des comédies américaines, des séries comme Sex and the Cities, Friends …. Je fais aussi du tapis (j’ai réalisé récemment qu’à 40 ans, il était temps de me soucier de mon poids !) 

Je déjeune vers 14 heures seule à la maison ou avec des amies à l’extérieur. A 15 heures, je vais récupérer ma fille à l’école. Je passe l’après-midi avec elle, je l’emmène à ses activités,  je supervise ses devoirs. Vers 19h30, nous dînons en famille, avec mon mari, ma fille et ma belle-mère (en Inde, il est très courant que les générations cohabitent. C’est la tradition indienne qui veut ça, et aussi, le prix de l’immobilier n’encourage pas les jeunes couples à s’installer de manière autonome !). Ensuite, soit je passe la soirée avec ma fille, ou bien je vais au cinéma, je rejoins des amis et à 23 heures, je pars au bureau. 

Je dirige un call centre, que j’ai fondé en janvier 2002, à 40 kilomètres au Nord de Bombay. A cette heure-là, il me faut à peu près une heure 30 pour aller au travail. Heureusement, j’ai un chauffeur. Je dois dire que, bien que j’aime profondément ma famille, le meilleur moment de la journée, c’est celui où je monte dans ma voiture et pars seule dans la nuit. Je laisse derrière moi les soucis domestiques. L’heure trente qui va suivre m’appartient. J’envoie des SMS à mes amis, à mes sœurs. “Réveillé?”, « Réveillée ? ». Ils me rappellent et nous bavardons dans la nuit. 

Au bureau, l’ambiance est électrique. C’est un vrai monde de fous, les call centre. Travailler la nuit fait régner une ambiance particulière. Il y a plus de sexe dans les call centre que partout ailleurs au bureau en Inde ! Quand on est déjà absent toute la nuit, c’est facile de justifier une ou deux heures supplémentaires. Autour des call centres, il y a toute une animation, des bars ouverts toute la nuit. 

Vers une heure, je prends une collation à la cafétéria avec mes « garçons ». Aucun de mes employés n’a plus de 30 ans ! Nous mangeons des fritures indiennes bien grasses, de celles que je ne mangerais jamais à la maison car mon mari déteste la nourriture indienne. Chez nous, c’est plutôt mexicain, thailandais. Toute la nuit, ce sont des rendez vous, des interviews, à minuit, deux heures, quatre heures du matin. Nous affichons au mur le temps qu’il fait dans les différentes régions des Etats-Unis (nos clients sont américains), pas la peine d’appeler en Floride s’il y a une tempête ! Aussi, nous suivons les résultats des grandes rencontres sportives, ça permet d’ouvrir la conversation avec les clients. Plusieurs fois par mois, je sors mes clients américains. Comme ils sont en décalage horaire et que je suis habituée à travailler la nuit, on reste calé sur l’horaire américain, réunions à minuit et restaurants à 3 heures du mat’. Heureusement, mon mari est très libéral, il ne se formalise pas quand quelqu’un lui dit :  « La nuit dernière j’ai croisé ta femme avec deux étrangers dans un hôtel de l’aéroport ». 

Vers 6 heures du matin, je rentre chez moi. A cette heure là, le trajet ne me prend plus que 30 minutes.  Je me couche tout de suite, mais très souvent je suis réveillée par le bruit de ma fille ou de mon mari qui se lèvent. Puis je me rendors, jusque midi, d’un sommeil léger et plein de rêves. 

J’ai la chance d’avoir besoin de peu d’heures de sommeil. Même avant d’avoir démarré mon call centre, je ne me couchais jamais avant deux heure du matin. C’était d’ailleurs source de conflit avec mon mari qui dormait toujours à 22 heures, et trouvait que je faisais trop de bruit ! Maintenant, on ne se dispute plus! Mon seul souci, c’est mon poids. Auparavant,  j’étais mince, mais en 6 années de call centre, j’ai pris 10 kilos. Quand on dort moins, le corps sécrète moins les hormones qui permettent de brûler les calories. Et je mange plus, pour tenir le coup. La nuit, on a tendance à grignoter. Et s’il y a une chose que je remets toujours au lendemain, c’est bien le sport… 

Mon passe temps favori ? Parler! Et voyager! Tous les étés, je pars 40 jours avec ma fille et nous voyageons à travers un continent. Une année l’Europe, une autre l’Amérique du Nord, cet été nous avons prévu l’Australie. Le web ? Non, je n’ai pas le temps, mais ce que je préfère, c’est google, on trouve tout avec google. Et aussi, regarder des videos rigolottes sur U Tube. 

Travailler la nuit, c’est vraiment la solution idéale pour moi. Ca me permet de combiner vie professionnelle, vie familiale et vie sociale. Et sans culpabilité ! Les femmes actives se sentent toujours coupables du temps qu’elles ne peuvent pas accorder à leur famille. Moi, j’ai plusieurs vies ! 

cyrilleauquebec |
Chemin Rêvant |
It'll all get better in time |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Voyage aux Etats Unis
| Un an au Japon: Une Science...
| Ma vie dans 30 kg